Univers Infini

 Soleil, si tu voulais, nous parler de tes frères

De la rouge Antarès, du géant bleu Rigel

Des mondes que réchauffent ces diamants éternels

Soleil, si tu voulais nous parler de nos frères !

 

Soleil si tu voulais, nous parler de nos frères,

Du vide qui nous sépare, du pont qui nous unit,

Enfin disparaitrait la crainte familière,

De n'être qu'un point blanc au milieu de la nuit.

 

Astre que je chéris, nourrit mon cœur avide,

De secrets trop gardés, de ceux qu’on ne dévoile,

Qu’aux plus sages des dieux, aux seigneurs des étoiles,

Je deviendrai l’un d’eux, je ne crains pas le vide

 

Univers infini, aujourd’hui, soit mon guide

Mon destin t’appartient, je le donne aux étoiles

Commande au vent stellaire, qu’il gonfle ma grand-voile

J’ai là un fier vaisseau qui se jouera du vide…

Écrire commentaire

Commentaires: 0